15 Years On The Usual Route

On s'était laissé au mois d'octobre 1999 à Brossard, où Harry venait tout juste d'ouvrir Off The Hook pour la première fois. Angelo était en Grèce à ce point, mais il restait en contact avec Harry tout de même et surveillait de près le projet de son cousin. 

Même après la grande ouverture, la boutique a connu un énorme succès à Brossard. Le magasin était occupé et les clients adoraient la philosophie de ce nouveau magasin centré sur la culture hip-hop. Entre Harry, qui était jeune est qui connaissait bien la culture, et ses partenaires d'affaires, qui s'assuraient que OTH avait les bons contact dans le domaine du hip-hop, la boutique a rapidement été reconnue comme l'une des destinations pour les fans de hip-hop à Montréal.

Lorsque Angelo est rentré de Grèce, Harry et lui se sont mis à penser à la prochaine étape pour le magasin. Harry avait le centre-ville dans le sang; même s'il avait toujours vécu à la Rive-Sud. De plus, à cette époque la culture hip-hop était profondément associée aux environnements urbains et aux centre-villes des grandes métropoles que ça soit Montréal, New York, Chicago, ou Los Angeles. 

Les gars se sont mis à évaluer les plus et les moins d'une boutique au Centre-Ville. Serait-il possible d'ouvrir un autre magasin centré sur la culture hip-hop? Il ne faut pas oublier que City Styles et Sports Fever étaient déjà installés sur Ste-Catherine en 2000. Même avec cette réalité, Harry et Angelo n'ont pas pu résister de prendre ce que le Centre-Ville leur offrait. Ils possédaient déjà alors une clientèle qui leur était fidèle et ils avaient le support des partenaires originaux de Harry, soit Perry et Rickey D.

Lentement, l'idée a commencé à prendre forme. La boutique à Brossard resterait ouverte pour le moment, mais Harry et Angelo se concentreraient sur la croissance de leur nouvelle adresse au Centre-Ville. En observant les autres magasins sur la rue Ste-Catherine, ils ont rapidement compris qu'un effort spécial serait requis; être un commerce centré sur la culture hip-hop ne serait pas assez pour différencier OTH des autres. Alors ils ont pris la décision d'approcher directement quelques marques qui ne se trouvaient pas encore chez les concurrents.  

En faisant affaire aveceux, Harry et Angelo ont appris l'importance d'avoir une exclusivité sur une marque, ainsi que de ne pas avoir peur de faire les choses différemment des autres boutiques. À ce jour, c'est une leçon qu'ils n'ont pas oubliée. Alors, quelques mois avant l'ouverture du 1021 Ste-Catherine, les gars ont fait le parcours de 600km vers le sud pour visiter New York.

Après quelques jours de rencontres avec diverses marques, ils avaient conclu des ententes avec quelques unes des marques de hip-hop les plus importantes dans le domaine. Notamment, Wu Wear et Rocawear qui accepter de mettre leurs produits chez OTH. De plus, ils ont obtenu des ententes exclusives avec quelques unes des marques qu'ils avaient déjà à Broassard, dont Akademiks, PNB Nation et Triple Five Soul. Ces avec ces exclusivités que OTH était devenu un joueur important dans la culture hip-hop. 

Le party d'ouverture de la fin de semaine de la Fête de Dollard marque le début de l'époque OTH comme on le connait aujourd'hui.

D'ailleurs, les dernières semaines nous on permis de vous faire une brève introduction au projet d'exploration de nos archives que nous avons entamé. Au cours des prochains mois, on souhaite vous faire découvrir notre univers. 

15 Years On The Usual Route

We last left off when the shop was just taking root in Brossard, where Harry had first opened Off The Hook with two business partners. Angelo was in Greece at the time, but was still keeping track of how Harry's project was evolving. 

It wasn't just the store's grand opening that was met with enthusiasm; the store was busy, customers were loving the young hip-hop centred store. Between Harry being young and in touch with the culture and his business partners making sure that the store had all the right connections in the hip-hop world, Off The Hook was quickly becoming the destination for Montreal hip-hop fans.

When Angelo got back from Greece, he sat down with Harry and the two started brainstorming about what the next step could be. Harry had always been a downtown kid; even if he had always lived on the South Shore, he grew up downtown. Similarly, whether it was in Montreal, New York, Chicago or Los Angeles, hip-hop was synonymous with downtown, urban environments. Hip-hop implied tall buildings and concrete, that's where the term concrete jungle comes from. 

The pair decided to start looking into opening up downtown. Was it possible to open another shop built around hip-hop culture in downtown Montreal? After all, Ste-Catherine was already home to City Styles and Sports Fever, to name a few. It didn't take long for Harry and Angelo to decide that they were going to move downtown. Everything made sense. They had support and a strong client base and the allure of downtown was too strong to resist. 

Slowly they started putting the pieces of the puzzle together. The Brossard location would stay open for the time being, but they would focus on building the downtown location and establishing Off The Hook with those who hadn't yet ventured to the South Shore. Glancing up and down the street, they knew that being a hip-hop store wouldn't be enough to make them stand out. Instead, they decided to take a risk that paid immediate dividends and something that's shaped Off The Hook since: deal directly with brands that other stores weren't stocking.

The success that Harry and Angelo enjoyed by dealing directly with brands in 2000 helped train them to seek exclusivity with brands and to stay ahead of the curve. A little while before the shop was scheduled to open at 1021 Ste-Catherine Ouest, the guys hopped in the car and made the 600km trip south to New York City. 

After a few days of meetings with various brands, they had secured deals directly with some of the premier hip-hop lifestyle brands at the time, including with some of the brands they had previously dealt with through a middleman. Akademiks, PNB Nation and Triple Five Soul, who were already at the Brossard shop, agreed to have their product at the downtown location. The trip to the Big Apple also netted Harry and Angelo the likes of Wu Wear and Rocawear. That was big time. 

The grand opening party on Victoria Day weekend of 2000 marks the beginning of Off The Hook as we know it today. The last few weeks have been an introduction to how the store came to be and how we installed ourselves downtown. Over the next few months, we're hoping to take you on a journey that lets you discover Off The Hook in all its glory. 

15 Years On The Usual Route
Posted
AuthorMarc Richardson